mercredi 18 août 2010

Et c'est bien grâce aux communistes!!!! : Les Colonies de Vacances


Voici une rubrique que vous trouverez de temps en temps, des "Post" qui reviendront sur des acquis passés ou présents, marqués des luttes des travailleurs, d'Hommes et de Femmes, qui ensemble, et où les communistes français ont été des acteurs principaux dans notre société, dans l'action et la mise en place de ses acquis, arrachés au grand patronat.

Aujourd'hui, et parce que c'est l'actualité, nous allons parler des Colonies. Je ne vais pas vous parler des ex-colonies de la France, où certains passaient leur temps à chasser le lion dans la savanne ou à civiliser les autochtones. Non, je vais vous parler des petites têtes qui envahissent avec joies les bords de mer, fuyant la métropole et profiter des quelques années d'innocences avant les premières peines de coeur. Ah c'est colonies qui fut chanté par Pierre Perret " Ah les jolies colonies de vacances, merci papa, merci maman....) ou bien encore dans la ville qui me vu grandir qui chantait " et c'est bien grâce aux communistes, si les enfants sont si joyeux" donc le titre est les Gosses de Bagnolet.

Mais revenons un peu dans l'histoire, Bien qu'on ne peut pas vraiment dire que c'est les communistes qui a inviter le concept de "Colonies de Vacances" ils ont cependant permis a ce que les enfants des familles les plus en difficulté puissent y accéder.

À une époque où les congés payés pour tous n’existent pas encore (ils n’apparaîtront qu’en 1936 et ne donneront droit alors qu’à quinze jours de vacances), les départs en famille sont bien rares et il n’est pas toujours possible d’envoyer les enfants dans la maison des grands-parents avec les cousins pendant toutes les vacances scolaires. Aussi l’idée des « colos » semble à la fois nouvelle et moderne, car elle permet aux enfants des villes d’aller respirer l’air pur de la campagne, de la mer ou de la montagne. Et ce sont les Villes "coco" et principalement de la ceinture rouge, qui va accentuer ces colonies et en instaurant un systeme de solidarité, le Quotient Familial.

La mise en place des structures avant 1945 dans les campagnes françaises a aussi permis a y envoyer les enfants afin de les protéger de la guerre entre 39/45. Notamment, pas suffisamment, des enfants juifs qui ont pu être cachés.

Depuis des années, les colonies de vacances ont forgés des souvenirs permanents dans la têtes de génération. Ma mére, voir ma grand mére ont connus les colonies de vacances. Je vous invite ainsi à regarder cette vidéo sur les Colonies de Vacances de la CCAS et l'avis de celles et ceux qui ont profité de ce bel acquis.

Cet été, Y'aura au moins eu des heureux!!!!!!!

video


J'ai pas pu m'empecher de vous la mettre ^^
Les Gosses de Bagnolet: Chant Communiste


video

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Votre avis m'interresse